L’essentiel sur la vitamine B2

La vitamine B2 est sensible à la cuisson et éliminée avec l’eau de cuisson. Elle craint également la lumière. Pour la protéger, il faut conserver les aliments à l’abri de la lumière et privilégier l’achat de produit frais.

Elle a un rôle dans la libération d’énergie à partir des aliments (contribue à un métabolisme énergétique normal) et dans le maintien d’une peau et d’une vision normales.

Aliments riches en vitamine B2, pour 100 g* Teneur en vitamine B2
Levure alimentaire 4 mg
Steack de soja 0,25 mg
Foie de veau cuit 3,1 mg
Rognons de bœuf cuit 2,97 mg
Germe de blé 0,56 mg
Rôti de porc cuit 0,243 mg
Concombre 0,025 mg
Œufs à la coque 0,51 mg
Lait écrémé pasteurisé 0,16 mg
Lentilles cuites 0,061 mg
Maquereau fumé 0,272 mg
Laitue 0,13 mg
Noisettes 0,158 mg
Hareng fumé, à l’huile 0,197 mg

En savoir plus sur la vitamine B2

La vitamine B2 ou riboflavine est hydrosoluble (soluble dans l’eau) et est caractérisée par sa couleur jaune.

Elle est peu sensible à la chaleur puisque dégradée à partir de température haute (285°C). La riboflavine est, par contre, sensible à la lumière.

C’est l’une des rares vitamines à être fabriquée par l’organisme (au niveau de la flore intestinale) mais en quantité insuffisante pour satisfaire les besoins de l’organisme. Un apport alimentaire est donc nécessaire.

L’absorption se fait au niveau de la partie haute de l’intestin grêle de manière importante, mais le stockage est quasi inexistant, impliquant un apport alimentaire quotidien. L’excèdent de vitamine B2 est éliminé dans les urines, il est responsable de leur coloration jaune.

Rôles

Les rôles de la vitamine B2 dans l’organisme sont nombreux : la riboflavine agit en tant que coenzyme ou groupement prosthétique d’enzyme dans de nombreuses réactions d’oxydo-réduction.

Libération d’énergie : la vitamine B2 intervient dans le métabolisme général des glucides, lipides et protéines et plus particulièrement dans l’oxydation du glucose, responsable de la libération d’énergie.

La vitamine B2 contribue au maintien d’une peau normale.

Besoins

Les besoins augmentent chez les femmes enceintes et allaitantes. Attention, une carence d’apport pendant la grossesse augmente le risque de malformation de l’enfant. Cependant, même si des quantités suffisantes sont nécessaires durant ces deux périodes, il faut éviter des doses excessives en vitamine B2.

Chez le nourrisson, les besoins sont satisfaits par le lait maternel.

Age / Etat ANC en vitamine B2
Nourrissons 0,4 mg
Enfants 1 à 3 ans 0,8 mg
Enfants 4 à 12 ans 1 à 1,4 mg
Adolescents 13 à 19 ans 1,4 à 1,6 mg
Femmes 1,5 mg
Hommes 1,6 mg
Femmes enceintes 1,6 mg
Femmes allaitantes 1,8 mg
Personnes âgées 1,6 mg

L’essentiel des vitamines

Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour. www.mangerbouger.fr.
Partager sur Facebook'